Archives du mot-clé Puerto Banus

Les Parisiens n’aiment…rien… mais rien n’est moins sur…

Candice & Antoine : ou la démonstration que l’on peut être jeune, sympathique ET Parisiens ! En 10 mois d’existence, la visite de ce couple aura été une vraie cure de jouvence pour Wild Gentlemen Tour et les 2 vieux motards qui l’anime.

Ben oui, force est de constater que l’essentiel de nos clients sont au minimum dans la tranche des quadras – quincas voir même plus… ce qui ne les empêchent pas d’être le plus souvent drôle, cultivé, amateur de bons vins et de bonne chair, des « wild gentlemen et/ou women » quoi!

En lisant http://www.motoplanete.com/article/122/Et-si-le-dieu-des-motards-avait-dessine-les-routes-du-sud-de-lEspagne-/page.html ,un couple de (très) jeunes Parisiens de passage à Marbella pour des vacances , nous réserve une journée de rêve dans les montagnes de la Sierra de las Nieves.

Surprise ! au controle du permis de conduire d’Antoine, nous découvrons qu’il n’a pas encore atteint le quart de siècle…Humblement, il nous rassure en nous expliquant qu’il est l’heureux propriétaire d’une machine de guerre nommée «Hayabusa» avec assez de chevaux pour rivaliser avec une horde de Samurai en furie…

Nous verrons plus loin qu’avec Candice, son adorable passagère, Antoine maitrisera immédiatement la force tranquille de notre BMW R1200 GS LC.

Candice aah! Candice, avec ses fameux bottillons-motos qui nous confirment -si besoin en était- que le charme et l’élégance « de Paris » ne sont pas que des mots.

Tous nos clients sont toujours surpris de découvrir que, 10 minutes après avoir quitté notre base à Puerto Banus, nous attaquons déjà une route magnifique faite de 45km de lacets qui deviennent des longues courbes ou des virages en fonction de la vitesse de passage.

Au bout de 20km, nous sommes déjà à 900m d’altitude avec la montagne à droite et la mer à gauche, waouh !

Notre expérience de « vieux » guide moto nous permet de juger rapidement de l’aptitude de nos clients à maitriser le pilotage d’une machine de 125 bourrins et là avec Antoine, nous sommes vite, très vite et en totale confiance, avec les 50kg de sa passagère, le gamin assure graaf !

Parfaitement dans la bonne trajectoire, il pilote exactement comme il le faut avec sa belle, pas d’accélération démoniaque suivi de freinage panique devant chaque virage, il « enroule » calmement et posément en utilisant parfaitement le couple éléphantesque de notre BMW R1200 GS et de son fabuleux frein moteur.

Contrairement à l’image négative qui circule autour du parisien râleur, empressé, nombriliste, j’en passe et des pires… nous découvrons lors de l’arrêt déjeuner, un couple charmant, calme, posé au regard pétillant et émerveillé, qui fait suite aux 180 km de routes magnifiques que nous venons de parcourir…

Au retour, à 5 minutes de notre garage, nous finissons la journée devant un Mojito au Café del Mar, Candice et Antoine sont aux anges, après cette petite mise en jambe, ils reviendront l’année prochaine avec des amis pour faire notre fabuleuse traversée de l’Andalousie en 5 jours, de Puerto Banus en passant par la Sierra Nevada jusqu’à la région préservée de Cabo de Gata, le désert de Taponas, les forets et les lacs de la Sierra de Cazorla -le plus grand parc naturel d’Espagne- 1500km de paysage d’une beauté à couper le souffle …

Ce dernier WE, Wild Gentlemen Tour a rajeuni alors qu’il vient de naitre avec donc, toute la vie devant lui pour faire encore de superbes rencontres !

IMG_0025IMG_0054

IMG_0037IMG_0017IMG_0029IMG_0057

Publicités

2014 L’odyssée de l’Andalousie – Saison 2 – Episode 1

Après avoir fêté dignement Noel et testé en famille les pistes de ski de la Sierra Nevada, il est temps de bosser…

Les clients ne se bousculent par encore aux portes du Wild Gentlemen Land, mais le mois de mars 2014 s’annonce pas mal…

Premiers clients de l’année, début mars, un couple ; Serge et Karin, pour un circuit d’un jour et ça commence mal…

Les virages, l’altitude ou simplement le stress, génère chez Karin, nausée, haut le cœur et autre malaise. Alain, fort de 300.000km parcourus ses 20 dernières années (dont la moitié en duo) propose de prendre la malheureuse à l’arrière de sa moto. Alléluia ! Dès les premiers kilomètres la conduite souple et coulée du guide balaye rapidement les troubles du matin.

La suite de la journée sera magnifique, serein et rassuré par le sourire apaisé de sa charmante épouse, Serge pourra d’autant mieux profiter de la puissance de sa BMW R1200 GS.

Quelques jours plus tard, 3 «jeunes» débarquent à l’aéroport, le premier est tout juste majeur, très grand, très mince, calme et posé, Nicolas se révèle être doué sur une moto, il abattra les 700 kilomètres de son long WE avec un petit sourire ravi qui en dit long sur sa joie à piloter l’une de nos « petites » BMW F700 GS. C’est pratiquement la 1ère fois qu’il monte sur une moto de plus de 125cc. Son Papa « Oli le Belge » a récemment « enquêté » sur notre Wild Gentlemen Tour, voir :

(http://www.motoplanete.com/article/122/Et-si-le-dieu-des-motards-avait-dessine-les-routes-du-sud-de-lEspagne-/page.html)

Olivier a transmis à son fils la passion de la moto vers l’âge de 5 ans… et comme la valeur n’attend pas le nombre d’années, Nicolas suit les traces de Papa en essayant et décrivant sur motoplanete.com, ses impressions de conduite sur des 125cc, la pomme ne tombe pas loin de l’arbre…

Les deux autres trentenaires sont des fameux castards. 😉 Ils ont l’allure et la force tranquille des joueurs de football américain ou des rugbymans. Chacun faisant plus de 100KG posés sur un bon mètre 90, le sourire franc et le regard pétillant de malice. Ces 2 copains, chef d’entreprise dans le monde du jardin, sont des motards expérimentés. Motos de cross, de vitesse, quads… ils  sont immédiatement à l’aise sur leur jouet pour 3 jours de rêve en Andalousie.

La conversation va bon train dès le 1er petit déjeuner, Fred évoque spontanément l’une des principales caractéristiques du Wild Gentlemen Tour : « pourquoi encore s’acheter, entretenir, assurer une moto pour parcourir moins de 5000KM par an, toujours sur les sempiternelles routes des Ardennes à la recherche d’une série de plus de 3 virages et trop souvent sans soleil…alors que pour un gros billet de 50€ l’on peut trouver un avion pour Malaga et monter sur les rutilantes motos du Wild Gentlemen Tour »

Alain guide le trio et j’amène les bagages le soir à l’hôtel ou tout le monde se retrouve pour partager les impressions du jour… Ben n’en revient pas du spectacle sans cesse renouvelé des paysages et routes magnifiques,  Fred apprécie également l’absence de pratiquement toute circulation, Nicolas est ravi, il adore le couple et la « relative » puissance de sa F700GS.

L’anecdote du WE aura lieu dans l’un de nos magnifiques hôtels**** à Ronda, les deux colosses décident de profiter des magnifiques thermes de l’hôtel, à l’aide d’un cocktail folklorique d’anglais et d’espagnol très approximatif –dans le couloir en maillot de bain- ils interpellent un groom pour les guider à la « pisina »

« Si señor », et voilà-ti-pas que l’employé surpris, mais discipliné, emmène nos 2 gaillards à la piscine extérieure dont la température avoisine les 12C° (nous sortons à peine de l’hiver, il fait beau toute l’année mais la nuit début mars, il fait moins de 10 C° à Ronda)

Courageux mais pas téméraires, ils déclineront la « proposition indécente » de piscine extérieure et arriveront quand même à se faire comprendre pour rejoindre le magnifique spa de l’hôtel…

Enfin, après la Paella d’adieu sur notre plage à Puerto Banùs, nous ramenons les trois compères à l’aéroport de Málaga… C’est certain, ils ont adorés leur séjour et reviendront pour découvrir d’autres perles de nos circuits Andalous.

IMG_0882

IMG_0878

IMG_0954

IMG_4460

Episode N°7 – Potes, journalistes et potes journalistes découvrent le Wild Gentlemen Tour

Les potes, ah les potes ! Que serait la vie d’un Wild Gentleman sans ses wild-potes, mi-septembre une partie d’entre eux débarque à Puerto-Banus… Olivier & Olivier du Skievelat/Boeremet, Daniel Sacré ou plutôt le sacré Daniel, Cédric le géant du Miroir à Jette, Christophe le Roi incontesté du T-MAX et Tito le sympathique touche-à-tout-ce-qui-roule-avec-un-moteur, manquait que le Benito del Toro de Meise, Marc…

21 sept 2013, 9H, départ sur un filet de gaz du Wild Gentlemen Garage à Puerto Banùs pour 200KM de parcours initiatique vers nos meilleures balades…

10H30, 1er arrêt café dans la ville de Ronda et son célèbre Puente Nuevo, composé de trois arches surplombant un précipice impressionnant de près de 100m de haut, nous poursuivons notre boucle vers la Sierra de las Nieves avec son Pic de Torrecilla qui culmine à 1919m. Plus tard, nous déjeunons à l’ombre d’un « pinsapsos » séculaire (sorte de sapin Andalous) dans l’un de nos fabuleux lieux secrets au milieu du Parc naturel.

16H30 retour avec un crochet par la terrasse du mythique Café del Mar ou d’une seule voix, nous entendons le cri du coeur, quel pied ! Milliaar-de-godferdoeme-de-nondjuuu ! toute la bande a adoré et n’a qu’un seul regret ; de n’avoir prévu qu’un jour de moto avec nous, alors qu’un mois entier ne suffirait pas à découvrir entièrement la splendeur des routes sur les superbes BMW R1200GS mises à leur disposition… ils reviendront avec plein d’autres passionnés, c’est certain ! 

Bon ! Les amis qui viennent nous encourager c’est génial, mais il faut commencer sérieusement à penser comment informer la planète Terre de notre existence.

Un autre bon pote ; Arnaud (on en a beaucoup, heureusement…;) allie avec un réel brio la gestion de son service traiteur http://www.grimod.com, une carrière de pilote moto « amateur-éclairé » (il a gagné son championnat l’année dernière) et enfin le métier d’essayeur moto occasionnel pour la revue MOTO80.

Avec son adorable épouse et Vivi une fidèle amie qui « ride » avec nous depuis des années, ils décident de « voir en live » la description de nos histoires contées sur la fameuse terrasse de Lasne « La Tartine ». Arnaud a l’idée géniale de sonner le rappel auprès de son relationnel « journalistique » , il arrive à convaincre Stéphane de Motos&Loisirs ainsi que Bruno de Vroom.be d’accepter notre invitation à découvrir le Wild Gentlemen Tour… Tous deux connaissent bien la région et son paradis pour essayeurs-motos.

25 sept 2013. Dès que le petit groupe franchit la porte de sortie de l’aéroport de Malaga, nous nous chargeons de tout, absolument tout. Navette aéroport, Hotel, lunch, diner, transport des bagages etc… A la lecture des articles (voir lien plus bas) qu’ils publieront dans leur revue respective courant novembre, nous avons la confirmation que, faire un voyage-moto avec Wild gentlemen tour est vraiment l’expérience à vivre pour tout gentleman motard…

http://www.vroom.be/fr/essai-moto/wild-gentlemen-tour-deux-roues-et-landalousie-passionnement

IMG_2842

IMG_2997

IMG_3067

 IMG_3073

Episode N°1 – Ma 2ème tranche de 50 années de vie a commencé le 1er septembre 2012 sur une moto.

Ces 50 dernières années, j’ai bien ri, fait beaucoup d’enfants, monté (et démonté…;) une dizaine d’entreprises dans différents pays, dans différents domaines avec un succès certain tout en travaillant peu… (si si c’est possible !)

J’ai gagné, perdu ou dépensé pas mal d’argent, j’ai toujours pensé que l’argent, c’était pas fait pour empiler mais pour circuler… et plus vite il circule, plus c’est amusant !

Ce 1er septembre 2012, je viens de vendre la dernière entreprise que j’ai lancé 5 ans plus tôt avec ma femme.  Pendant que cette jeune et fabuleuse 2ème « assimilée épouse » reprend des parts dans une nouvelle affaire, de mon coté, je décide de monter un business autour d’un truc que j’adore ; piloter sur des routes sinueuses une moto puissante avec une bande de copains.

Attention ! plus question de me retrouver dans les Ardennes, piégé par la pluie, les muscles crispés par le froid, pour rentrer – dépité – par l’autoroute en grignotant un bête sandwich insipide dans une station service, l’aventure en moto, oui ! Mais sans désagréments, sans contraintes, au soleil, dans l’élégance, le luxe, le confort avec une pointe de folie…

Voilà le concept du WILD GENTLEMEN TOUR est né… Dans un premier temps, je pense m’installer dans le sud de la France à la frontière Italienne, au dessus de Monaco…

En décembre 2012, je découvre par hasard l’Andalousie et – je craque – si le paradis des amateurs de la machine à plaisir qu’est une motocyclette existe, il est là ; dans un triangle entre Grenade, Alméria et Tarifa avec la mer, les lacs et la montagne, entre 0 et 2000m d’altitude baigné par 320 jours de soleil par an, c’est d’ici, à Puerto Banùs à coté de Marbella que je vais vous raconter mes histoires !

Image