Episode 3 – Charly, Agathe, Valérie et Bertrand le Motophile !

Voilà bientôt 1 an que nous communiquons sur notre concept de voyage à moto auprès des meilleurs leaders d’opinion du secteur. Ce lobbying a donné naissance à des articles dithyrambiques (Alain, ce mot est pour toi…) dans Moto&Loisirs, Motoren&Toerisme, Vroom.be, Motoplanète.com

Tous, ont encensés nos circuits en Andalousie.

Bertrand, avec qui nous avons quelques amis en commun, (dont John « Mister Pirelli-Metzeler » comme je l’appelle souvent ;)) dirige l’une des plus grosses concessions BMW de la région Bruxelloise, il me contacte mi-mars pour en savoir plus sur notre fameux Wild Gentlemen Tour. Comme il a prévu quelques jours de vacances de Pâques en famille à Estepona, nous convenons en 2-3 mails de nous rencontrer pour découvrir cette fameuse aventure motorisée en live… Outre sa compétence reconnue de manager, Bertrand, a tout fait, du circuit à la piste en passant par le voyage, donc… la moto ; il connait, un « motophile » je te dis ! Quand au fils de sa compagne, Charly le jeune pilote bruxellois a disputé l’année dernière l’European Junior Cup.

En conclusion : question qualité du parcours ou finesse du pilotage, faudra pas leur en promettre à ces deux là…  😉

Contrairement au guide touristique « standard » qui doit assurer des commentaires dynamiques  pour maintenir l’intérêt de ses clients sur le patrimoine architectural, historique, artistique, ou culturel ou même gastronomique du site ou de la région visitée, le Wild Gentleman Guide doit   gérer harmonieusement le rythme de l’itinéraire, le ravitaillement des machines, des participants, l’enchainement varié des virages à travers les paysages fantastiques que recèle la merveilleuse Andalousie…

Un motard, un biker, un motocycliste s’ouvre au paysage qu’il traverse, il regarde, admire, hume les senteurs de la nature, flaire le temps, médite et ressent parfois un peu l’ivresse de la vitesse… Donc, s’il peut se concentrer sur toutes ces sensations sans se préoccuper des « bêtes » impératifs horaires ou géographiques pour déjeuner, faire le plein ou rentrer à temps etc… et qu’en plus il fait beau  , alors c’est vraiment une journée parfaite ! 

9H30, Bertrand et Charly arrivent « lestés » de leurs compagnes respectives, nous partons donc « tranquille » sur un filet de gaz, vers la fameuse Wild Ronda Road…

Nous faisons notre premier stop-café dans un charmant petit village tout bleu, perdu au milieu de nulle part -qui pour les besoins d’un film en 2011- abrite le Pueblo Pitufos , le village des Schtroumpfs.

Après avoir traversé les forets de chênes-liège, mis « un peu » les gaz dans les virolos de la Sierra de las Nieves, nous arrivons dans l’un des repères des Wild Gentlemen pour déguster un des meilleurs solomillos de boeuf de la région… 

Nous finirons la journée à quelques centaines de mètres de notre base à Puerto Banus au célèbre Café del Mar de Marbella, les 2 pilotes sont emballés et convaincus, les 2 filles ont adorés mais auraient peut-être préférés un rythme moins soutenu pour mieux profiter de la beauté des paysages.

De mon coté, j’ai encore… passé une journée géniale au guidon de ma fameuse complice, ma BMW R1200GS, en plus, j’arbore le sourire satisfait d’avoir conquis de nouveaux géniaux aficionados au bonheur de parcourir les plus belles routes d’Andalousie dans les meilleures conditions.

Amen…

IMG_4805

IMG_4807

IMG_4813

IMG_4814

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s